Test frontale Ferei

 

 

Test frontale Ferei HL40 Cool White avec accu arrière et kit déporté Par Aline Coquard.

 

Ferei, spécialiste des éclairages destinés à la pratique des sports outdoor et en particulier du trail, se démarque par des lampes frontales puissantes, qui offrent un réel confort de course lors des trails nocturnes. Ferei équipe le Team Trace De Trail de frontales HL40 et HL20, avec accu arrières et kit batteries déportées. Aline nous livre ici son retour d’expérience sur l’utilisation de la frontale HL40 Ferei cool white avec accu arrière (18650 Li-ion, 2600mAh) et accu déporté (BP 28, avec rallonge EC80, 5200mAh). A noter qu’il existe également une version avec accus ou piles de format AA classiques, non testé ici.

 

Conditions de test :

 

Pour effectuer le test, j’ai couru une fois une heure et une autre fois 2 heures 30 près de chez moi donc sur des terrains de moyenne montagne (Monts du Lyonnais). Les chemins sont plutôt larges et roulants mais j’ai aussi emprunté quelques passages dans des forêts sur des single tracks très pentus pour simuler des conditions proche des Alpes.

 

Je l’ai également utilisé en vélo de route une fois une heure.

 

Pour l’autonomie, je donne les temps que j’ai mesuré chez moi. Idem pour le poids.

 

Face toutes lanièresProfil accu arrière

 

La frontale, confort et accessoires

 

Le nom cool white fait référence à la couleur du faisceau lumineux ainsi qu’à sa portée : couleur plus blanche et portée de 300 mètres.

 

La frontale se présente avec 2 lanières : une lanière horizontale qui entoure la tête et une lanière verticale amovible qui passe sur le dessus de la tête. Elles se règlent facilement toutes les deux.

 

Si on utilise la frontale avec l’accu à l’arrière mieux vaut garder la lanière verticale du fait du poids de l’accu qui tracte vers le bas. Par contre, avec l’accu déporté dans le sac ou le porte-bidon, on peut l’utiliser sans problème sans la lanière verticale notamment pour les filles qui ont les cheveux longs et qui portent une couette ou un chignon. Toutefois si on veut remettre la lanière verticale, il faut décrocher le bandeau à l’avant et passer la boucle de la lanière verticale dans celle qui fait le tour de la tête. Puis, on réaccroche le bandeau sur la partie avant.

 

Le bandeau est très confortable et sans point de pression à l’avant car il y a un renfort au niveau de la position de la lampe.

 

L’accu à l’arrière se place juste sous la bosse centrale de l’occipital donc sans point qui pourrait comprimer à cet endroit-là comme c’est le cas avec d’autres frontales. de plus, un renfort en mousse dense est présent comme à l’avant.

 

La frontale est très stable si le réglage de la lanière est effectué correctement, sans de secousse intempestive (ceci étant certainement lié au faible poids de la lampe).

 

L’éclairage, réglages et utilisation en course

 

Le faisceau lumineux en pleine puissance éclaire beaucoup (600 lumens) et sert surtout si on l’utilise en vélo (mais Ferei a aussi une gamme spéciale vélo) ou dans les passages particulièrement techniques notamment les descentes de cols de montagne. Sur une sortie « classique » sur chemins larges ou dans des montées de col en montagne dans lesquels on marche, la demi puissance sert amplement (300 lumens).

 

On peut également faire varier l’éclairage selon 8 niveaux de puissance d’éclairage en se servant d’un appui « long » sur le bouton de commande (qui se situe sur le partie droite du bandeau) selon un mode crescendo en partant de la plus faible puissance puis arrivé au maximum on revient au + faible éclairage. Ceci peut être pratique selon le relief et la nature du terrain : on économise sur les parties marchées et on met à fond sur les parties difficiles pour la sécurité. En revanche avec un appui court sur le bouton, on accède pleine puissance, demi-puissance et arrêt, ce qui permet de passer rapidement sur des fonctions principales.

 

La lampe permet de zoomer mais personnellement je l’ai surtout utilisé sans zoomer car pour courir pas besoin de visualiser un endroit très précis. Cette fonction peut éventuellement servir pour focaliser un point lointain.

 

Mes mesures :

 

Poids de la frontale avec accu arrière : 195 g

 

Poids de la frontale avec accu déporté : 255 g

 

Poids de la frontale hors accu : 85 g

 

Poids accu déporté + rallonge : 170 g

 

 

 

Autonomie pleine puissance avec accu arrière : 4h10

 

Autonomie demi puissance avec accu arrière : 5h20

 

Autonomie pleine puissance avec accu déporté : 8h20

 

Autonomie demi puissance avec accu déporté : 10h30

 

 

 

Les + de la frontale :

 

-puissance de la lampe

 

-confort du bandeau qui est modulable (avec ou sans lanière verticale)

 

-progressivité de la zone d’éclairage et largeur du cercle de vision (qui ne fait pas un halo fort entouré de noir)

 

-légèreté de la lampe

 

-accu déporté avec câble long très pratique permettant le rangement dans un porte bidon ou dans un sac à dos.

 

 

 

Les – de la frontale :

 

- accu arrière un peu présent sur sortie longue, mieux vaut alors utiliser l’accu déporté pour les sorties supérieures à 2 heures

 

Dos accu déporté Porte bidonDos accu arrière main

  Pour en savoir plus: .http://team.tracedetrail.fr/2014/08/04/test-lampe-hl40-ferei-cool-white-avec-accu-arriere-et-deporte/

LIENS UTILES:

Nouveau sur Nay, 16 rue Georges Clémenceau :  www.global-velo.pro  tel 05 59 32 27 85

 

Causses vacances:   www.causse-vacances.com

 

Saint Abit VTT: http://www.saint-abitvtt.fr/