Les blessures courante

Encore plus que la course à pied, le trail est un sport qui comporte un risque important de blessures. Une seule blessure de trail peut vous empêcher de courir pendant des mois ! Il donc est important de connaître les précautions qui permettent d'éviter tout risque de blessure.

Les blessures les plus courantes lors d'un trail

Voici les blessures les plus couramment rencontrées par les coureurs :

  • La tendinite. Celle-ci concerne le plus souvent les participants aux ultra-trails. Lors des trails, le talon d'Achille est très sollicité. Il tient un rôle important, car il permet d'équilibrer le corps pendant une course.
  • Les entorses : par définition, un trail est une course dans la nature. En conséquence, vous rencontrerez forcément des obstacles : pierres, descente abrupte, éboulements Pour éviter tout risque d'entorse, il vous faudra être particulièrement attentif et regarder le sol lorsque vous courez. Soyez particulièrement attentif lors des trails de nuit, évènements au cours desquels l'on constate le plus de blessures !
  • Les lésions du pied. Lors d'un trail, le pied tape contre des cailloux et des pierres, ce qui induit un risque d'hématome sous-unguéaux. L'apparition d'ampoules peut également être très douloureuse, et vous empêcher de finir un trail.
  • Le syndrome rotulien (inflammation du cartilage de la rotule). La cause la plus courante : des entraînements trop intensifs. Cette blessure peut se révéler très handicapante, car elle est difficile à soigner. Elle peut nécessiter rééducation et / ou intervention chirurgicale.
  • La périostite tibiale (inflammation du périoste) : cette blessure se traduit par de violentes douleurs au tibia. Elle apparaît souvent en cas de reprise d'entraînement intensif.

Comment éviter les blessures de course ?

  • Boire beaucoup. Une mauvaise hydratation multiplie le risque d'élongation, et de blessures de manière générale.
  • Eviter de reprendre brutalement toute activité physique. Si vous n'avez pas couru depuis un certain temps, éviter les trails intenses.
  • Soigner la période de préparation aux trails. La clé : ne pas surestimer ses capacités et savoir s'arrêter à temps et bien doser ses entraînements. Même si vous gérez bien vos périodes de récupération, votre corps garde des traces de fatigue. Une allure trop élevée ou une mauvaise récupération et les risques de blessures seront accrus. D'où l'importance d'un bon planning d'entraînement !
  • Soigner ses pieds. Pour éviter d'avoir des ampoules, il suffit de prendre quelques précautions : appliquer une crème très grasse, au beurre de karité par exemple, et se masser les pieds régulièrement avec une crème anti-frottement.
  • Surveiller ses carences. Un manque de potassium, de magnésium ou de sodium, et les facteurs de blessures sont multipliés.
  • Travailler sa technique de course. Certaines manières de poser son pied sur le sol permettent de diminuer le risque de blessure. En descente, il faut éviter de poser le talon de son pied en premier. De préférence, il vaut mieux poser le pied à plat. Cette technique de course fait appel aux muscles de la cheville, et limite le risque d'entorse.
  • Le choix de ses chaussures de trail : ne choisissez pas de chaussures aux semelles trop épaisses, car elles sont moins stables. Ne choisissez pas non plus de chaussures trop grandes : il est important que votre pied soit correctement maintenu. La chaussure doit également avoir une bonne stabilité latérale.

LIENS UTILES:

Nouveau sur Nay, 16 rue Georges Clémenceau :  www.global-velo.pro  tel 05 59 32 27 85

 

Causses vacances:   www.causse-vacances.com

 

Saint Abit VTT: http://www.saint-abitvtt.fr/