Les Givrés de la Plaine de Nay : site officiel du club d'athlétisme de ST ABIT - clubeo

Faire une coupure annuelle

Pourquoi programmer une coupure annuelle ?

La récupération fait partie intégrant de l'entrainement. Sans récupération pas de progrès à moyen ou long terme. C'est pourquoi, même si le coureur n'en ressent pas le besoin, il est nécessaire de prévoir chaque année une coupure plus longue que les traditionnelles semaines de récupération programmées à la suite de certaines courses.

 

Enjeux de la coupure annuelle

Cette coupure permet à l'organisme de bien récupérer mais aussi d'assimiler tous les efforts consentis tout au long de la saison. Elle a aussi des effets bénéfiques au niveau psychologique. Au fil des semaines et des mois d'entrainement, une certaine lassitude peut s'installer chez le coureur entrainant une baisse de motivation. Il est alors bon de savoir décrocher quelques temps et de penser à autre chose qu'à la course à pied et à ses entrainements. La motivation à la reprise n'en sera que décuplée

A quel moment programmer cette pause ?

Pour le coureur ne participant pas à la saison de cross-country, décembre semble être le mois propice à ce genre de coupure. Et cela à plus d'un titre .

1 - En dehors de quelques "corridas" il s'agit d'une période très calme au niveau du calendrier des courses proposées aux coureurs

2 -Les vacances d’été sont déjà loin. Beaucoup de personnes travaillant depuis le mois de juillet ou d’août, ressentent une certaine lassitude et une fatigue générale dans leur vie quotidienne. L’hiver est là. Les journées sont courtes. Il est plus difficile d’aller courir après le travail. D’autant que les températures extérieures deviennent fraîches. Le manque de luminosité dans la journée agit aussi sur l’entrain,sur la motivation à se lancer dans de longues et dures séances d'entrainement

3 - Le mois de décembre est un mois festif. Les fêtes de fin d’année engendrent pas mal de fatigue. Plus difficile de garder une hygiène de vie adaptée à la course à pied (apéritifs, boissons alcoolisées, repas festifs, couchers tardifs,….) Pour garder une motivation intacte durant toute la saison, le coureur a aussi besoin de profiter pleinement (avec modération bien sur..) de ces moments, sans contraintes liées à la course à pied

La coupure annuelle peut être aussi programmée à l'issue d'un marathon. Surtout si le coureur a ressenti une période de fatigue assez prononcée durant sa préparation. Il peut être alors judicieux d'anticiper et de permettre à l'organisme de récupérer pleinement des efforts fournis

Comment l'organiser ?

Voici comment le coureur peut planifier sa coupure annuelle:

1 - deux semaines de repos complet, sans aucune activité physique ou sportive. Si le coureur en ressent le besoin, ne pas hésiter à ajouter une semaine supplémentaire

2 - deux semaines de reprise avec uniquement 1 ou 2 footing en endurance fondamentale de 40' à 45' maxi et/ou la pratique d'autres activités telles que le vélo, le VTT, la natation.....

A l'issue de ces 4 semaines, le coureur peut alors repartir "gonfler à bloc'' vers de nouveaux objectifs

LIENS UTILES:

Nouveau sur Nay, 16 rue Georges Clémenceau :  www.global-velo.pro  tel 05 59 32 27 85

 

Causses vacances:   www.causse-vacances.com

 

Saint Abit VTT: http://www.saint-abitvtt.fr/